Teaser

En attendant que j’arrive à imprimer des négatifs correctement et que je puisse enfin cyanotyper les petits derniers, je meuble avec cette charmante composition poulpesque.

D’ailleurs la bigoudène en question, c’est la prochaine à débarquer sur la boutique, dès que le soleil me permet de relancer les insolations.

Vous reprendrez bien quelques tentacules ?

2021, l’année des méduses

Il paraît que le réchauffement climatique va faire proliférer ces bestioles au point qu’elles vont envahir les océans, coloniser les continents, devenir intelligentes, acquérir la technologie nucléaire, asservir l’humanité et finalement regarder les Marseillais à Ibiza.
Alors autant faire bonne figure tout de suite en affichant dans votre salon le portrait grand format de cette magnifique Pelagia Noctiluca.

On vous aura prévenu.

Cyanotype disponible ici en format carte postale et A4, et bientôt en version urticante dans notre section Farces et attrapes.

Ground control to Major Tom

Ground control to Major Tom. C’est en taille A8, donc à peine plus grand qu’un gros timbre poste pour ceux qui se souviennent de ce qu’est un timbre. J’ajouterais que c’est un petit format pour un cyano mais un bon de géant depuis mon canapé où j’ai passé la semaine à glander.

Bref, la fusée Saturn 5 qui a envoyé la mission Appollo sur la Lune sera bientôt dispo en format carte postale, les A4 et peut être les A3 arrivent bientôt sur ma boutique, dès que mon imprimeur de négatif est à nouveau considéré comme essentiel.

Joyeux week-end dans l’espace. 🚀

Expériences scientifiques

Quatre planches de cyanos fraîchement tirées cette après-midi entre deux nuages et trois siestes. Ça m’a permis de tester la durée de vie du mélange cyanographique qui commençait à prendre une vilaine teinte verdâtre après plusieurs mois passés à l’obscurité. Et j’en ai aussi profité pour tester la résistance de mes mains sur une plaque de verre mal dépolie manipulée sans gants.

Conclusion, la réaction chimique est toujours efficace et mes mains saignent.
Etape suivante : massicoter tout ça sans se faire mal.

C’est prouvé

Une étude très sérieuse prouve que la couleur bleue aide à mieux vivre la distanciation sociale, empêche de sombrer dans l’alcoolisme, aide à supporter ses enfants et renforce l’estime de soi, même en jogging-claquettes.
MillGraphik vous accompagne dès maintenant pour un troisième confinement empli de joie, de féérie et de lucanes bleues.

I’m blue

L’heure est venue de faire un peu de promo, et c’est donc cette jolie bigoudène qui est à l’honneur pour attirer le followeur, même si j’ai pas mal hésité avec une photo de Jean Castex.

Alors Millgraphik, c’est une petite boutique en ligne qui vend des cyanotypes : millgraphik.fr/boutique et pour ceux qui ne connaissent pas, la cyanographie est un procédé ancien de micro-édition qui permet d’imprimer des illustrations ou des photographies dans un bleu très profond qu’on appelle le Bleu de Prusse.Le pigment cyan est synthétisé grâce à une réaction chimique qui ne peut avoir lieu qu’en présence de soleil, d’où le choix astucieux d’opter pour la Bretagne en plein mois de novembre pour lancer mon activité.

Si avec ça, je ne vous ai pas convaincu de m’accompagner dans cette quête désespérée du bleu parfait, je sais plus quoi vous dire moi.
Ou si, peut être ça… I’m blue, da ba dee da ba diDa ba dee da ba di 🎵 🎶

Ça y est, vous l’avez dans la tête là ?

Millgraphik fabrique des cyanotypes

Pour passer le temps pendant cette période merdique, j’ai ouvert une boutique en ligne ici : millgraphik.fr/boutique/, où je vends mes illustrations en cyanotype. Alors pour le moment, il n’y a pas encore trop de choix mais moi et mes lutins sous-payés, on travaille dur pour étoffer le catalogue d’ici la Noël. Et sinon, pour info, la cyanographie, c’est une technique de micro-édition qui utilise le soleil pour synthétiser les pigments sur du papier aquarelle. Autant dire que vu la saison et la région, je suis pas certain d’avoir eu le nez creux…