Expériences scientifiques

Quatre planches de cyanos fraîchement tirées cette après-midi entre deux nuages et trois siestes. Ça m’a permis de tester la durée de vie du mélange cyanographique qui commençait à prendre une vilaine teinte verdâtre après plusieurs mois passés à l’obscurité. Et j’en ai aussi profité pour tester la résistance de mes mains sur une plaque de verre mal dépolie manipulée sans gants.

Conclusion, la réaction chimique est toujours efficace et mes mains saignent.
Etape suivante : massicoter tout ça sans se faire mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *